Soirée accord vins et mets au The Wine Club


J'ai eu la chance de découvrir un nouveau bar à vin à Bruxelles ce mercredi 11 juillet à l'occasion d'une soirée accord vins et mets.

The Wine Club

Tout d'abord, un petit mot sur ce bar à vin situé à Uccle (Bruxelles) qui vient d'ouvrir ses portes au mois de juin dernier. Le bar est tenu par Fabrizio Bucella, sommelier réputé de Belgique, son frère, Claudio Bucella, et Nicolas Meeùs. 

Le concept de ce lieu est d'en faire un lieu de rencontres et d'échanges entre professionnels et amateurs de vin. 

Dans un style chic et cosy, mais où l'ambiance se veut décontractée, on peut y profiter d'une carte des vins inspirée qui propose pour l'essentiel des vins bio ou en biodynamie. La carte des mets vient affiner encore la cohérence du projet. Ici, pas de chichi, on va droit au but, on recherche avant tout la mise en valeur du produit.

La soirée accord vins et mets

Il s'agit d'une formule à l'essai, le but est de découvrir des plats spécifiques (qui ne sont pas à la carte) accompagnés de vins proposés à la carte.

Pour la soirée, plusieurs vins ont été sélectionnés pour leur tension et leur minéralité.

  1. L'entrée

    Le premier vin dégusté est un vin blanc d'Alsace, provenant du Vignoble du rêveur, tenu par Mathieu Deiss, fils du célèbre vigneron alsacien Jean-Michel Deiss. La philosophie de ce vignoble est de proposer des vins natures, qui vont donc au-delà de la biodynamie. Nous avons bu la cuvée Pierres sauvages 2016. Il s'agit d'un assemblage de trois pinots: le blanc, le gris et le noir. Ces cépages ont la particularité d'avoir été complantés, c'est-à-dire qu'ils ont été plantés ensemble, sur le même terrain.


    L'accord proposé avec ce vin est un plat d'asperges vertes et artichauts. L'asperge est souvent un aliment difficile à associer avec un vin parce qu'il présente de l'amertume. Le choix a été fait ici de faire un accord ton sur ton, le vin choisi présente une belle amertume en fin de bouche qui vient sublimer le met. La minéralité du vin vient également apporter une fraîcheur à l'ensemble de la dégustation.




  2.  Le plat principal

    Le plat principal est proposé avec un Grand Vin de Bourgogne, un Rully 2015 du Domaine Vincent Dureuil-Janthial. Ce vin, d'un millésime solaire, a été élevé en fûts (33% de fûts neufs), il est composé à 100% de Pinot Noir.


    Le plat proposé pour l'accompagner se compose d'une viande maturée, d'une purée de légumes et de légumes frits. La qualité de la viande proposée nous a ravi. De nouveau, on assiste à un accord ton sur ton. Les tanins assez puissants du vin mais très délicats soutiennent la qualité de la viande et s'accorde à merveille avec le plat.



    Il s'agit ici du vin qui m'a le plus séduit pendant la soirée. On peut même aller jusqu'à parler d'oenorgasme (oui, je viens d'inventer ce mot pour essayer de vous décrire le plaisir immense qui m'a submergée lors de la dégustation 😂).

  3. Le fromage

    Le vin sélectionné était un Muscadet Sèvre et maine sur lie de 2015 de Michel Delhommeau, du Clos Armand. Ce Muscadet de Loire, très acide, composé à 100% de Melon de Bourgogne, nous a offert une belle minéralité, c'est un vin très tendu. 


    Le fromage sélectionné était un morceau de chèvre provenant de l'affineur Julien Hazard accompagné d'une confiture de figue et d'une tranche de pain au sésame grillée. L'acidité du vin vient ici contrebalancer le gras du fromage, la confiture de figue faisant office de lien avec l'ensemble. Un très bel accord, un vrai cas d'école, un accord plein d'enrichissement. Mon seul bémol pour ce plat, mais cela est une question de goût, c'est que je n'ai pas su apprécier à sa juste valeur le vin lorsque je l'ai dégusté seul, sans le plat. J'insiste bien pour dire qu'ici c'est un avis totalement subjectif, je reconnais sans conteste au vin sa qualité mais je n'apprécie pas les vins blancs à l'acidité trop importante.

  4. Le dessert

    Le dernier vin proposé pour la soirée était un Côteaux du Layon 2015 du Domaine Delesvaux. Ce 100% Chenin, est un vin blanc moelleux dont les raisins ont été passerillés, il s'agit d'une technique vinicole qui consiste à laisser le raisin surmaturer par assèchement naturel pour augmenter sa concentration en sucre, on obtient alors un vin blanc moelleux.  

    Le dessert était composé de pêches pochées, d'une glace vanille, le tout légèrement arrosé d'huile d'olive. Accorder un vin sucré avec un dessert (sucré) est un accord classique et qui marche. La pointe d'acidité en fin de bouche du vin est venue relever l'ensemble.


    Pour conclure

    Je suis très heureuse d'avoir fait la découverte de ce nouveau bar à vin et de cette formule-ci en particulier. On y retrouve un Fabrizio Bucella fidèle à lui-même et toujours aussi captivant et passionné. Chaque vin et accord ont été introduits et ensuite l'échange s'est fait entre le sommelier et les convives, de tables en tables dans une ambiance conviviale.

    Ce qui fait véritablement la force de ce nouvel endroit, c'est le concept, la qualité de la carte des vins et des présentations mais surtout la qualité des plats. Je ne peux qu'applaudir le chef, Zisis Kyrkos, et son talent.


    La prochaine formule accords vins et mets sera présentée ce mercredi 18 juillet sur le thème des plats belges. Je ne peux que vous encourager à réserver votre place si vous avez l'occasion de vous y rendre. Fervente amatrice de plats belges, j'y serai personnellement pour vous faire un retour sur cette soirée.

    Vous trouverez toutes les informations du The Wine Club sur leur site internet ou sur leur page Facebook.



Commentaires

Articles les plus consultés

Coup de projecteur sur le Château Dauzac

Voyage en plein coeur du Hanami

Citytrip à Bordeaux

Le savon BELLEBULLE

Visiter Berlin, tout un programme!